RDC: L’église rend hommage au Colonel Mamadou Ndala le héros des Kivutiens

Article : RDC: L’église rend hommage au Colonel Mamadou Ndala le héros des Kivutiens
5 janvier 2014

RDC: L’église rend hommage au Colonel Mamadou Ndala le héros des Kivutiens

 

Cathédrale de GomaCrédit photo : Mustafa Kemal
Cathédrale de Goma
Crédit photo : Mustafa Kemal

La journée consacrée aux martyrs de l’indépendance de la RDC au Nord-Kivu elle a été caractérisée par une messe d’action de grâce ce samedi 4 janvier 2014 à Goma, messe dite à la paroisse Cathédrale St Joseph par Mgr Théophile KABOYI évêque du diocèse de Goma en présence du gouverneur de province Julien Paluku, le chef de bureau de la MONUSCO et d’autres autorités politico administratives.

Ils ont rendu hommage à tous les militaires congolais tombés sur le champ de bataille pour ramener la paix dans cette province du Kivu qui connait une décennie des guerres sans fin , allusion faite au colonel Mamadou Ndala assassiné jeudi le 2 Janvier 2014 sur le tronçon Ngadi-Mavivi alors qu’il se rendait à Eringeti une localité se trouvant à 60kms du centre ville de Beni, dans le cadre des préparatifs des opérations de traque contre les rebelles ougandais des ADF NALU actifs dans la partie Est de Beni rural, au pied du Mont
Ruwenzori .

C’est avec émotion et consternation que la population a participée à cette messe pour honorer les mémoires de ceux qui se sont sacrifiés pour la libération de la RDC.
Dans son homélie le prélat catholique a souligné que  » les martyrs célébrés ce jour méritent les hommages les plus déférents parce qu’ils ont compris le sacrifice de la dignité humaine ».
Mgr Théophile KABOYI a plaidé pour la consolidation de la paix retrouvée grâce à la bravoure des FARDC qu’il a encouragé à aller de l’avant pour ne pas céder place à l’ennemi.
Il a reconnu que le Colonel Mamadou NDALA a osé l’impossible pour l’amour du pays.
.

Partagez

Commentaires

chantal
Répondre

Paix à son âme.
Tous nous sommes touchés par la perte de notre vaillant Combattant MAMADOU NDALA.
Mais la meilleure façon de l'honorer, c'est de continuer sa lutte et par divers moyens à notre possession.
Prenons donc tous courage pour oeuvrer à la cause des oubliés de la société. C'est un combat noble.